LÈVES TOUJOURS PLUS HAUT TES YEUX VERS LA LUMIÈRE. :

la Mort, l'Après-vie??QUE DE QUESTIONS SANS REPONSES;

 

 

 

 

La mort .. L’Après vie

 

(  Etrange n’est-ce pas ?)

 

Que tant d’hommes qui, avant nous, ont franchi la porte des Ténèbres,

Pas un seul ne revienne pour nous décrire le chemin

Que nous découvrirons seulement lors de notre voyage.


Que se passe-t-il de l’autre côté ?

Le tunnel, la Lumière ?

Qu’appelle-t-on purgatoire, enfer ?

Autant de questions que nous nous posons un jour ou l’autre et qui restent souvent sans réponses.

Je vais essayer , bien modestement ,  de répondre à quelques interrogations sur ce sujet.

La croyance actuelle nous faire penser qu’il faut aller à l’église souvent  et qu’il faut être croyant pour aller au Paradis ???

Je
crois qu’il suffit à l’être humain d’être juste et bon, lucide, généreux et Amour.

Certaines personnes ne croyant ni en Dieu ni en diable, ont cependant un  comportement digne et juste, l’Amour de l’autre est leur priorité.

Ceux-là auront le paradis contrairement à des milliers de gens qui s’en vont à la messe le dimanche faire trois Pater et trois Ave avec une génuflexion après un signe de croix, puis sortir de l’église pour dénigrer, dénoncer, se moquer, ensorceler etc…

Dès l’instant où la mort nous ferme les yeux sur le monde palpable de la terre, on est vivant dans
l’autre monde. Aucune conscience de la différence d’état, ni recherche, ni interrogation par rapport à un changement d’être.

On est Vivant, dans le caractère qui était le nôtre pendant notre vie terrestre. 

Ainsi celui qui ne croit pas aux Anges, ne verra pas ceux-ci lui tendre les bras, il les ignorera comme il ignorait la foi.. Un alcoolique, un drogué, un suicidaire etc.. resteront accrochés à leurs formes-pensées.  Chacun restera dans ses formes pensées et cela pourra prendre des siècles.

Il résideront alors dans ce que les hommes , dits ‘ initiés’ appellent le bas-astral et que les Esprits appellent le monde intermédiaire. C’est là qu’est le purgatoire , puisque l’enfer est la Terre .

Le purgatoire ou bas-astral est habité par les formes-pensées humaines, celles-ci sont appelées égrégores, elles durent aussi longtemps que la pensée est émise, captant et accaparant les vivants négatifs, happant les décédés négatifs, les aidant à entretenir ainsi leurs pensées.

Nos Anges dans leur désir de servir, auront beau tendre les bras pour les
guider vers la Lumière, ils resteront accrochés à leurs idées, créant leur errance . ( d’où maisons hantées ..etc…)

C’est là que peut intervenir le Médium ou le Guerrier de Lumière Initié . Si la faculté de médium est donnée à certaines personnes, de voir et d’entendre les décédés, ce n’est pas pour ‘ épater la galerie  en jouant les clairvoyants, c’est pour aider les vivants en les réconfortant par des messages, mais aussi en aidant ces entités qui n’ont pas compris leur mort et leur nouvel espace, en les (poussant vers le haut ) et en les libérant pour qu ‘ils s’épanouissent enfin dans
la Lumière du Juste.

( Encore faut-il en ce qui concerne le médium être dans une élévation d’âme en Lumière pour ne pas se faire ‘ capter ‘ par ces petits démons ).

Ainsi , la mort n’est pas libératoire pour tous et peut expliquer certaines expériences NDE négatives , voir très négatives.
Bizarrement , on ne parle que de belles expériences, la Lumière , le tunnel , etc , mais ce n’est pas toujours le cas...

Ceux qui ont perdu un être cher ou des êtres chers, dans des conditions difficiles, pensent que la mort les a libérés. Au delà du chagrin causé par ces pertes, ils éprouvent un soulagement en les croyant en paix.
Ce n’est pas toujours vrai, la preuve ! et surtout parce que pour beaucoup d’entre nous, nous avons du mal à accepter notre vie, donc encore moins notre mort. Et, pour la plupart, la mort est le néant, rien. Normal qu’ils y restent ! ….

Que faire alors, si l’on n’a même plus le soulagement de penser que la mort est libératoire ? Une messe, des messes, des prières, des bougies ?…

Bien sût tout cela fait du bien, mais ne les touche pas directement puisqu’ils restent dans la même pensée. Si de leur vivant ils ne croyaient pas à tout ceci, pourquoi y croirait
-ils davantage dans l’invisible ?

Il faut donc leur parler !      
Eh oui , à l’invisible !

Quitte à passer pour un c.., un halluciné, un imbécile, s’adresser à nos défunts dans le même langage qu’ils aimaient entendre, dans les habitudes, et sans pleurnicheries, car ce n’est pas qu’aux médiums patentés qu’est donnée la possibilité de s’adresser à eux, mais à nous tous.

Ils nous entendent puisqu’ils occupent encore leur territoire de vie.

Qui pourrait se douter que nos bons et chers disparus continuent d’exister dans leur cadre de vie et perturbent, pour certains, le climat ambiant ou le comportement des vivants de la terre ?

Nos habitudes restent ancrées, et il nous est bien difficile de nous
en débarrasser. Pourquoi voudriez-vous que nous les lâchions, sortis de notre cadre habituel ?

Et avant que de voir la Lumière, faut-il qu’elle soit déjà en nous !

Il faut alors comprendre que les ‘ esprits errants ‘ se précipitent pour vivre dans les auréoles ( aura ou champ magnétique) des personnes représentant le même intérêt qu’elles, c’est à dire, émettant les mêmes formes pensées.

Car , étant dans le ‘ noir ‘si l’un d’eux voit une petite Lumière allumée, il s’y précipite et par là même travaille sur les pensées de l’humain, se nourrit de ses émotions et affaibli physiquement celui-ci .

Les Anges
sont Amour, beauté, clarté, émerveillement, droiture, honnêteté,
Ils ne vont pas dans ces espaces créés par les hommes .

La nécessité de ‘réveiller ‘ les êtres de la Terre de leur expliquer tout ceci peut permettre un nettoyage, une libération et peut-être …l’envie de changer, de s’améliorer et d’éviter, à l’heure dernière, de se morfondre dans les formes pensées qu’ils auront générées, de s’en rendre prisonniers.


Il faut aussi savoir que :

Mort en sanscrit se prononce MÛR

Au cours du temps, il s’est écrit MOUR puis MORT

MÛR veut dire VIE

On pleure la mort, on la craint, la redoute, on s’accroche, sans
savoir que le mot même veut dire VIE.

Allons plus loin : Le V de la vie n’est autre que le A renversé, avec une barre.

La VIE en haut, A en bas, la barre du A maintenant l’assise dans l’incarnation, les deux jambes bien posées, à l’écart, permettant la position debout :

V Haut

A Bas

On vient vivre une expérience en le bas, pour repartir à la maison en le haut, quand l’histoire est finie.

Ce mot MORT redoutable et redouté porte l’essence de notre VENUE sur terre.

Ainsi on vient pour :

A / VOIR, et non avoir

A / PRENDRE, et non apprendre

A / TENDRE
, et non attendre.  

 

 

.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×